Paleo Outils indien


Points balles et les lames

Cultures paléo-indiens sont surtout connus pour leur vaste héritage de points puces, tels que pointes de flèche et le fer de lance. Trouvés dans des sites à travers les Etats-Unis, les pointes de projectiles paléo-indiens sont disponibles dans deux styles principaux: Clovis et Folsom. Nommé pour les domaines dans lesquels ils ont été trouvés, ces pointes de flèches et des pointes de lance diffèrent dans la forme et la technique de débitage de silex.

Les archéologues pensent pointes Clovis provenant entre 11,500 et 10,900 BC, pour être les plus anciens exemples d'outillage Paléo-Indiens sur le continent nord-américain. Grand et avec un profond sillon sur la flèche latérale à l'attaque, pointes Clovis sont facilement identifiables par rapport aux autres points de Paléo-Indiens.

La culture Folsom, qui existait dans le courant du Nouveau-Mexique entre 10.200 et 8.000 avant JC, a produit des pointes de projectiles qui étaient beaucoup plus petits et plus minces que les autres cultures de l'époque. Un des points les plus facilement identifiables de Folsom sont les profondes entailles aux extrémités. Lames de Clovis et Folsom sont pratiquement identiques, étant, ovales allongés simples avec des bords taillés avec soin. La seule différence importante est dans le type de pierre utilisé pour leur production.

Grattoirs

Grattoirs sont l'un des outils de Paléo-Indiens les plus fréquemment observés. Utilisé pour le bois ou d'os travail et de préparation pour le tannage des peaux, des bulldozers ont fait partie intégrante de la vie quotidienne pour les personnes Paléo-Indiens. Typiquement fait par un morceau de grattoirs en silex taille d'un poing ou plus sont modifiés uniquement le long de l'arête de coupe.

Deux grandes catégories de bulldozers sont connus à: grattoirs et racleurs latéraux. Grattoirs sont à peu près en forme de cuillère avec un bord arrondi taillée à la plus grande partie du silex. En revanche, les racloirs sont longues et étroites avec un bord de raclage presque droite. En raison des activités de haute intensité qui grattoirs ont été utilisés pour la plupart des bulldozers ont été portés dans protubérances dans le temps. En conséquence, certains bulldozers n'ont jamais été retrouvés intacts.

Forets, poinçons et burins

Perceuses, burins et poinçons sont les types d'outils semblables à des trous à travers bois, en os ou en cuir. Trapani sont généralement fabriqués à partir de pierre taillée et sont plus ou moins en forme de pointe de flèche, mais avec une extrémité conique élancée. Utilisé pour créer des trous dans le bois ou des outils en os, des exercices présentent souvent avec très usée.

Échoppes sont indiscernables de pierres ordinaires, à première vue, même si l'examen révèle un petit point robuste utilisé pour percer des matériaux délicats tels que les obus. Généralement utilisé pour la production de perles et autres petits objets, burins sont des instruments hautement spécialisés créés par la plupart des groupes de Paléo-Indiens.

Poinçons sont semblables à des exercices en apparence, mais sont de construction robuste. En os ou en silex poinçons ont été utilisés pour faire des trous dans le cuir. Parfois, dans les lieux de sépulture Paléo-Indiens, les archéologues croient que les charançons indiquent l'état de grande ou de révérence.

(0)
(0)

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha